Testimonials
it came quickly a...
«OMG, it came quickly and it is a very good condition (hardly any scratches).»


iloveit

1965 Textirama and diamond expo

Issue of a special stamp

1965 Textirama and diamond expo

Photo for illustrative purposes only.
COB/OBP: 1313/1314
Availability: 4
Price: 1.50€

Estimated Bitcoin price: 0.00020644 BTC

Qty:     - OR -   Add to Wish List
Add to Compare

Decrease your shipping costs by adding more items !



Ask a question

Your Name:
Your Email:


Your Question: Note: HTML is not translated!

Enter the code in the box below:



ConditionDocuments of postal services
TitleTextirama and diamond expo
Face value1 + 2
Country / areaBelgium
Year1965
Month
Day
Set
Stamp number in set
Basic colourMulti-coloured
Exact colour
TypeFirst day sheet
ThemeExibitions
Geographical themesAntwerpen, Gent
Person themes
Stamp subject
Michel number
Yvert number1313#1314
Scott number617
Stanley Gibbons number
Designer
Printing office
Perforation
Watermark
Luminescence
Printing technique
Paper
Gum
Print run
Dimensions / diameter

Text of the sheet

TEXTIRAMA De nos jours, comme par le passé, la prospérité va de pair avec l'expansion économique et in dustrielle.
En ce qui concerne la ville de Gand, ce phénomène est largement tributaire de l'essor de l'in ' dustrie textile.
En raison de sa situation favorable en tant que nœud de communications internationales en Europe occidentale et eu égard à sa position centrale par rapport aux principaux centres textiles belges, Gand a été choisi pour entreprendre la réalisation annuelle d'un événement marquant dans l'in dustrie textile.
Ce fut pour la première fois, en 1957, que la ville de Gand organisa la foire internationale de l'in dustrie textile et du vêtement sous le vocable de «Textirama».
Sous la direction experte des exposants et des organisations professionnelles, « Textirama » devint la plus importante foire textile de Benelux.
L'aménagement des stands selon la formule éprouvée de bureaux de vente fermés à étalages, s'inspire d'un sens pratique certain et crée une ambiance calme, propice à la conduite des affaires.
L'exposition où sont présentés les seuls produits de l'industrie textile et de la bonneterie est uni quement accessible à la clientèle professionnelle de ces secteurs industriels.
C'est par dizaines de milliers que les acheteurs tant nationaux qu'étrangers qu’intéresse ce secteur particulier de la production, ont visité la foire en 1964.
«TEXTIRAMA» qui, à ses débuts en 1957, ne groupait que 27 exposants, occupe, moins de sept années plus tard, le deuxième rang parmi les foires internationales du textile.
Des centaines de participants, venus de tous les pays d'Europe occidentale, d‘Angleterre et des EtatsUnis y exposent leurs produits.
A l'occasion du 8'" Salon de Textirama qui se tient du 29 janvier au 2 février 1965 dans le Hall des Floralies à Gand et afin de donner plus de lustre à cet événement important pour l'industrie textile belge, un timbreposte spécial a été émis.
L'Administration des Postes émettra le 25 janvier 1965 un timbreposte spécial, sans surtaxe, en faveur de l'exposition « Diamantexpo», qui aura lieu à Anvers dans le courant de l'année 1965.
Le sujet de ce timbre, d'une valeur de 2F, se rapportera à l'industrie diamantaire.
Le dessin du sujet est de M.
Van Noten; la gravure des cylindres pour l'impression en héliogravure polychrome, a été réalisée par les Etablissements Malvaux.
L'impression en feuilles de 30 exemplaires, avec dentelure du type 11 ‘/2, a été exécutée par l’Atelier du Timbre à Malines.
Le tirage est limité à 2.250.000 exemplaires.
Les timbres seront mis en vente dans tous les bureaux de poste, ainsi qu'au Centre d'information de la Ville de Bruxelles, place de Brouckère, à partir du 25 janvier 1965.
Ils seront toutefois vendus par priorité les 23 et 24 janvier 1965, exclusivement par le bureau de poste temporaire qui sera installé a Anvers, Bourse du Commerce diamantaire, Pelikaanstraat, 78.
Diamants bruts Diamants taillés DIAMANTEXPO 1028 JUILLET ANVERS Anvers est de notoriété publique le centre diamantaire le plus important du monde, tout en étant le plus ancien.
Déjà, vers la fin du Moyen Age, le diamant était acheminé des lndes vers Bruges, et, plus tard, après le déclin de cette ville commerciale, vers Anvers, où l'industrie diamantaire s'établit définitivement pour connaître d'emblée un essor considérable.
Au 19° siècle, l'industrie diamantaire connut à son tour une révolution tech nique, tandis qu'une expansion inattendue se manifestait, en 1870, à la suite de la découverte de veines de diamants en Afrique du Sud.
Cette découverte valut au commerce diamantaire une activité très importante et le syndicat londonien du diamant brut se révéla bientôt comme étant l'orga nisme central du commerce du diamant brut.
Depuis lors, Anvers s'assura une position prépondérante dans l'industrie diamantaire, de même que dans le commerce du diamant taillé.
Des acheteurs étrangers, venant des quatre coins du monde, vinrent s'ap provisionner à Anvers; ce qui, à la fin du siècle dernier, incita les diaman taires à se grouper et à s'organiser afin de rendre plus aisé l'exercice de leur profession.
Diverses bourses furent créées et Anvers compte actuelle ment au sein des quatre bourses diamantaires existantes: Diamantclub van * Antwerpen, Beurs voor Diamanthandel, Vrije Diamanthandel et Antwerpse Diamantkring, plus de 4.000 membres (commerçants, négociants et courtiers).
Les transactions commerciales et industrielles sont financées par trois orga nismes bancaires spécialisés et chaque année de nouveaux buildings, compor tant des dizaines de bureaux diamantaires, sont érigés.
Grâce à l'importation massive du diamant décoratif brut, plus de 14.000 ouvriers diamantaires sont occupés dans la région anversoise, en Campine et en Flandre Occidentale, soit environ 50 °/o du potentiel de la maind'œuvre diamantaire mondiale.
On y taille tous les formats et toutes les qualités, alors que d'autres centres sont spécialisés dans un article déterminé.
Ceci permet au marché anversois d'offrir en vente un éventail complet, en quantité voulue.
Le commerce du diamant industriel connaît un large épanouissement qui s'est _ .
traduit par la création à Anvers, Bruxelles et Malines de plusieurs usines pour outils diamantés.
En valeur, l'exportation du diamant représente environ 5% de l'exportation globale de la Belgique et 20 à 25 °/o de l'exportation belge vers les EtatsUnis d'Amérique.
Sur le plan national, l'industrie diamantaire assure, au total, le gagnepain de quelque 25.000 habitants.

Write a review

Your Name:


Your Review: Note: HTML is not translated!

Rating: Bad           Good

Enter the code in the box below:






Our friends:



Add your website for free



All text and design is copyright © 2014 - 2019 Retrolia. All rights reserved.